top of page

A toutes les femmes de l'ombre

Il y a des paroles qui raisonnent longtemps en chacun de nous. En ce moment, je me souviens lorsque j'ai entendu un directeur financier me dire que si dans mon ancien job, j'étais sous-payée c'était normal. C'était simplement parce que je n'étais pas "indispensable".

J'ai repensé à toutes mes heures de travail, à tout mon investissement. Je me suis sentie dégoûtée par cette phrase. Comment peut-on considérer les personnes "de l'ombre" comme "non indispensable" ? Comment une société pourrait-elle tourner avec juste un porte-parole ou un directeur exécutif ? Derrière cette personne "visible", il y a souvent toute une série de personnes qui travaillent pour que la société tourne, que les clients soient contents, que les factures soient encodées, que les bureaux soient nettoyés, etc.


L'expression "Derrière chaque grand homme se cache une grande femme" résonne en moi. Car souvent, en tant que femme, nous faisons beaucoup de tâches indispensables mais qui ne se voient pas. Nous gérons notre travail, nos collègues, nos enfants, la maison, les courses, etc. Et pour toutes ces heures de travail, sommes-nous payées et respectées à notre juste valeur ?


"Pour que le visible devienne visible, il y a beaucoup de gestes invisibles, ou de personnes invisibles".

Toutes ces personnes - homme ou femme - méritent autant de considération, car elles ont autant de mérite que les autres. Elles travaillent aussi un nombre d'heures parfois incalculables et incroyables. Elles donnent le meilleur d'elles-mêmes.


Que deviendrait une société sans toutes ces personnes dites "non indispensables"... ?

Que deviendrait nos rues sans les éboueurs ? Que deviendrait nos hôpitaux sans les infirmières ?

Durant toute cette période de confinement, que serions-nous devenus sans toutes ces infirmières ? Elles aussi, méritent autant que les médecins, nos applaudissements...


Il est temps de changer notre regard sur les personnes qui nous entourent !

Pour ma part, j'ai pris la bonne décision. J'ai décidé de reprendre ma vie en mains et de faire ce que j'aime: Etre coach, Amener les gens à voir le meilleur d'eux-mêmes, A retrouver sourire et motivation. Merci la vie ! Le passé est le passé ! Place au présent ! Tünde Kaméa

Comments


bottom of page